Des militants Force Ouvrière de la Loire

Après le 17 juin

vendredi 27 juin 2008 par Denis RIVIER

Le 17 juin est passé. Nous savons tous qui a perdu, qui a gagné. Ceux qui ont perdu, ce sont les salariés, ceux qui ont gagné c’est le MEDEF et le gouvernement. Sur le site internet du gouvernement on peut lire :
- signature avec le SGEN-CFDT de la liquidation du BAC Pro en 4 ans.
- Les comptes de la Sécu se portent mieux. On le sait, on le paie tous les jours l’argent des exonérations de cotisations, l’argent des « franchises » médicales. On annonce des dé-remboursements pour les affections de longue durée.
- Démocratie sociale et temps de travail, présentation du projet de loi.
Plus loin il est expliqué que le gouvernement demandera au Parlement d’adopter ce projet selon la procédure de l’urgence, celle qui avait servi au CPE, celle qui sert à tous les mauvais coups.

Dans la lettre hebdomadaire du gouvernement, il est indiqué que :
- Le projet qui organise la chasse aux chômeurs sera en discussion fin juin au Sénat
- La réforme portuaire sera discuté le 24 juin à l’Assemblée Nationale.
- La réforme de l’état, c’est-à-dire, moins de moyens partout sauf dans la police.

Et cerise sur le gâteau, l’Union Européenne adopte une directive sur le temps de travail qui autorise jusqu’à 65 heures de travail par semaine. Tout cela est parfaitement vérifiable. Tout cela ce sont les mauvais coups de l’été. Et ce printemps, il n’y a pas eu que la météo de pourrie.

De son côté, la CGT annonce préparer une grande offensive le 7 octobre . Sur le site de la CFDT, on constate la volonté du gouvernement et puis rien. Côté CGT-Force Ouvrière, on dénonce un « tour pendable » et on fait miroiter dans un courrier aux secrétaires de syndicats un pétition FO-CFTC ainsi qu’un éventuel appel à une journée de grève en septembre. D’ici là, les projets de loi seront devenus des lois.

Les directions syndicales ont fait leurs choix. Ne rien faire ou pas grand chose.. La conséquence, nous la connaissons tous.

Tous les projets du gouvernement passeront dans un climat de division. Et bien sur, les directions syndicales serons consultés. Elles iront à tour de rôle ou ensemble voir qui le Président ou le Premier Ministre ou celui des Relations Sociales. Et les projets seront votées, et ce seront les salariés qui travailleront plus, que l’on obligera sous peine de sanction à faire des heures supplémentaires, à travailler le samedi ou le dimanche…

Nous ne pouvons accepter cet état de fait. Tant que le projet de loi n’est pas voté, nous devons combattre, même si ce n’est pas évident.

La première chose à faire, c‘est de refuser toute concertation. Il est quand même extra-ordinaire que les dirigeants des syndicats passent plus de temps à négocier avec le gouvernement ou le MEDEF qu’à essayer de se mettre d’accord pour organiser une riposte unie des travailleurs. Que la CGT-FO retire sa signature de la « modernisation du marché du travail », que la CGT retire sa signature de la position commune sur la représentativité.

Le seul moyen pour obtenir l’abandon de ces projets, c’est l’organisation d’une manifestation nationale, tous ensemble, le même jour, à l’Assemblée Nationale, là où se discutent les lois.

Et il est correct de s’organiser pour qu’un tel appel puisse exister. Et c’est là la deuxième question. Les derniers évènements ont montré la nécessité de coordonner, d’organiser pour défendre les positions que nous estimons juste.
Nous ne pourrons « faire bouger les lignes » dans nos syndicats qu’en nous organisant dans les entreprises, etc…
Nous expliquions le 22 mai : « …il n’y a pas d’unité sur les revendications à défendre, il n’y a pas la volonté de construire cette unité et il n’y a pas la volonté de faire la seule chose à faire, en finir avec ce gouvernement. » Ceci est toujours vrai.

Voilà, ce texte est à discuter et il nous faut aussi mener le combat pour défendre nos droits. A vous lire.

Denis RIVIER


le fichier en pdf

Accueil du site | Contact | Plan du site | Espace privé | Statistiques | visites : 737108

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Actualité  Suivre la vie du site Archives 2008   ?

Site réalisé avec SPIP 1.9.2d + ALTERNATIVES

Creative Commons License