Des militants Force Ouvrière de la Loire

Des déremboursements massifs

mardi 24 juin 2008 par Denis RIVIER

L’Assurance-maladie propose 2 milliards d’euros d’économies en 2009

L’assurance maladie proposera cette semaine un plan de rigueur de 2 milliards d’euros en 2009 comportant notamment une réforme de la prise en charge des maladies de longue durée, selon les informations de "La Tribune".
Le gouvernement a fixé à la branche maladie de la Sécu l’objectif ambitieux de revenir à l’équilibre en 2011.

L’assurance-maladie a donc préparé un plan de rigueur, qui sera examiné cette semaine par son conseil, et dont La Tribune a obtenu copie.

Outre 700 millions d’euros de recettes nouvelles à trouver, les économies représenteraient une lourde réduction des dépenses, de près de 2 milliards d’euros. Notre confrère "Les Echos" avance pour sa part un montant de 3 milliards. La plus sensible touche aux conditions de prise en charge des patients en affections de longue durée (ALD), aujourd’hui remboursées à 100%.

L’assurance-maladie propose de transférer aux organismes complémentaires la prise en charge du ticket modérateur pour les médicaments qui sont remboursés à 35 %. Les autres mesures touchent l’hôpital, le médicament, les tarifs et les prescriptions. L’objectif est ramener le déficit de 4,1 milliards d’euros cette année à 2,8 milliards en 2009.

Des articles :
- Une logique de déremboursements massifs. (20 Minutes)
- Les mesures ne règlent pas la demande à la hausse des soins. (20 Minutes)

Communiqué de la CGT-Force Ouvrière du mardi 24 juin 2008

Inacceptable !
Confirmant ses engagements restrictifs en matière de politique économique et sa vision purement comptable du budget, le gouvernement stigmatise les salariés et les assurés sociaux, rendus responsables de leur situation et des aléas de la vie.

Les chômeurs seraient coupables d’avoir perdu leur emploi.

Les malades devraient organiser leur solidarité entre eux d’où les franchises pour pouvoir lancer le plan Alzheimer.

Les malades en Affections de longue durée (ALD) seraient coupables d’avoir des maladies longues et coûteuses. Certains médicaments palliatifs à leur maladie et aux soins très lourds à supporter seraient demain déremboursés.

En s’attaquant aux affections de longue durée, c’est à dire aux maladies longues et coûteuses, c’est le cœur même de la Sécurité sociale qui est visé.

Par ailleurs, des mesures restrictives sont annoncées sur les hôpitaux publics.

Les mesures du plan révélées par la presse le 23 juin feront l’objet d’une analyse détaillée, la confédération Force Ouvrière n’acceptera pas de solutions aggravant la situation des assurés sociaux et le déclarera au conseil de la Caisse nationale d’assurance maladie des travailleurs salariés (CNAMTS) du 26 juin 2008.

Notre commentaire : C’est très bien dit tout ça. Et on fait quoi ? Les antichambres ministériels ? L’université d’été du MEDEF ? Ou on organise la manifestation nationale, tous ensemble, le même jour, à l’Assemblée Nationale, là où se discutent les lois pour en finir avec ce gouvenement.


Accueil du site | Contact | Plan du site | Espace privé | Statistiques | visites : 834388

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Actualité  Suivre la vie du site Archives 2008   ?

Site réalisé avec SPIP 1.9.2d + ALTERNATIVES

Creative Commons License