Des militants Force Ouvrière de la Loire

A quoi servira l’accord sur la représentativité

vendredi 16 mai 2008 par Denis RIVIER

"Ces règles de­vant permettre selon lui de négocier à l’avenir le temps de travail à l’intérieur des entreprises. Autrement dit d’en finir, selon son expression, avec le « carcan des 35 heures" dit François Fillon.

« Les deux mois qui viennent vont être stratégiques », confie-t-il au Figaro. « On va jouer une partie décisive, car il ne faut pas que les Français doutent de notre détermination à aller au bout des réformes. Il me semble, malgré les événements récents, que les parlementaires UMP ont pris conscience de l’enjeu. » Et François Fillon de détailler ses « trois rendez-vous majeurs » : la révision constitutionnelle, la modernisation de l’économie et la rénovation des règles de la représentativité syndicale. Trois chantiers qu’il veut conduire avant la fin de l’actuelle session parlementaire. Quitte à en passer par une session extraordinaire du Parlement jusqu’à la mi-juillet. « Je veux pousser pour que le texte très important sur la représentativité syndicale ­passe cet été », espère-t-il. Ces règles de­vant permettre selon lui de négocier à l’avenir le temps de travail à l’intérieur des entreprises. Autrement dit d’en finir, selon son expression, avec le « carcan des 35 heures ». Est-il nécessaire d’en dire plus. Avec la position commune sur la représentativté et l’accord sur la modernisation du mlarché du travail, le gouvernement et le MEDEF disposent de la boîte à outils nécessaire pour effectuer le détricotage des conquêtes ouvrières.

L’article du Figaro


Accueil du site | Contact | Plan du site | Espace privé | Statistiques | visites : 964536

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Actualité  Suivre la vie du site Représentativité   ?

Site réalisé avec SPIP 1.9.2d + ALTERNATIVES

Creative Commons License