Des militants Force Ouvrière de la Loire

Les réactions de FO

mardi 6 septembre 2011

Communiqué confédéral du mercredi 24 août 2011

Austérité : première réaction

FO, pour sa part, avait mis en garde sur ce que nous considérerions comme inacceptable. Manifestement, sous réserve d’examen dans le détail de certaines des dispositions d’économies annoncées, FO constate que le gouvernement évite d’aller dans l’immédiat sur le terrain de restrictions supplémentaires sur les droits collectifs et sociaux.

Pour autant, la logique économique globale demeure celle de l’austérité et de la tutelle des marchés financiers. Le Premier Ministre le reconnaît d’ailleurs lui-même lorsqu’il évoque la RGPP et les mesures d’économies dans la Fonction Publique ou encore la réforme des retraites qui constituent effectivement des mesures d’austérité à la hauteur de celles que subissent d’autres pays aujourd’hui et contre lesquelles FO demeure mobilisée.

La crise de l’endettement vient du transfert sur l’endettement public de la dette privée et spéculative. Pour sortir de cette logique infernale l’issue est dans une réforme globale du système afin de relancer la croissance et l’emploi. Cela passe par l’augmentation des salaires, la préservation des services publics et de la protection sociale ainsi que par une véritable réforme fiscale. FO compte bien poursuivre sa campagne de mobilisation et d’information programmée en septembre et octobre avec une journée forte le 20 septembre.

Entretien avec le Premier Ministre

Lors de la discussion avec le Premier Ministre, ce dernier a indiqué à Jean Claude MAILLY que la ligne du gouvernement était pour 2012 de faire des économies sans freiner la croissance.

Le Secrétaire Général de FO a insisté pour que toutes les dispositions (« niches ») liées à des droits collectifs, législatifs ou contractuels soient préservés (ex : tickets restaurant, protection sociale complémentaire, accès à l’Assurance Maladie).

Jean Claude MAILLY a également évoqué la nécessité d’une réforme fiscale d’ensemble rétablissant la progressivité de l’impôt sur le revenu.

Il s’agit que les hauts revenus soient mis à contribution en conséquence. Dans ce cadre, la mise en cause de certaines niches favorisant les grandes entreprises ou les plus favorisés est nécessaire.

Enfin, le secrétaire Général de FO a mis l’accent sur la dégradation des services publics liée à la RGPP.

Le Premier Ministre a évoqué des pistes sur les grandes entreprises, les heures supplémentaires ou les plus favorisés.

Pour le Secrétaire Général de FO nous avons été écoutés, reste à savoir si nous avons été entendus. Paris, le 22 août -

Rencontre FO / Premier Ministre

Lors de la rencontre avec le Premier Ministre FORCE OUVRIERE a insisté sur le fait que tant que les gouvernements ne s’émanciperont pas des marchés financiers la crise perdurera car c’est une crise de système. Ce qui implique une vraie rupture à trois niveaux : international, européen et national. Dans cet esprit FO a réaffirmé son opposition à la « règle d’or » attentatoire à la démocratie et à la liberté de négociation.

S’agissant de la situation nationale, FO a réaffirmé que toute politique d’austérité détruit la croissance et l’emploi. FO a rappelé également son opposition à la RGPP qui non seulement supprime des postes mais conduit à la fermeture des services publics donc à détricoter la République. D’autant que les mesures annoncées (- 2,5 milliards de crédits sur deux ans) vont accentuer la récession en cours. FORCE OUVRIERE a insisté sur la nécessité d’une grande réforme fiscale pour réintroduire la progressivité de l’impôt et d’un soutien au pouvoir d’achat des salaires dans le public et le privé.

En matière d’emploi et de chômage, FO a notamment réclamé :

- La remise en cause de la fin de la Dispense de Recherche d’Emploi( DRE) pour les chômeurs de 60 ans et plus

- La réouverture de l’Allocation Equivalent Retraite ( AER)

- Le maintien de l’indemnisation d’un demandeur d’emploi quand il fait une formation longue (ex : infirmières, éducateurs spécialisés…)

Sur ces trois points d’autres contacts sont prévus prochainement.

Par ailleurs, FO a réclamé la remise en place de préretraites, l’augmentation des effectifs de Pôle Emploi ainsi que la réactivation de la politique industrielle. Paris, le 26 août 2011.

Quelques autres communiqués :
- FO s’oppose à la "règle d’or".


Accueil du site | Contact | Plan du site | Espace privé | Statistiques | visites : 744826

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Actualité  Suivre la vie du site Archives 2011   ?

Site réalisé avec SPIP 1.9.2d + ALTERNATIVES

Creative Commons License