Des militants Force Ouvrière de la Loire

Le Havre de grève

lundi 15 novembre 2010 par Denis RIVIER

Parmi les nombreuses expressions du combat de la classe ouvrière lors de ces dernières semaines, il faut citer Le Havre de Grève dont voici un extrait :

Appel national de l’AG Interprofessionnelle du Havre

« Malgré le soutien appuyé des médias aux ordres, le gouvernement Sarkozy a perdu la bataille de l’opinion. La population a compris toute l’injustice du projet de réforme des retraites soutenu par le Medef et le gouvernement. Cette loi ne vaut bien que pour Woerth et Sarkozy qui ne savent compter que pour leurs "camarades" de Classe. Nous avons désormais compris qu’un autre partage des richesses est nécessaire et possible pour financer les retraites.

L’unité affichée par les directions nationales des confédérations et unions interprofessionnelles a contribué à la construction d’un formidable mouvement populaire durable et déterminé soutenu par la majorité de la population. Elle a permis également à des millions de salariés victimes de la dégradation de leurs conditions de travail, de la baisse de leur pouvoir d’achat, de la précarisation de leurs emplois, des licenciements et du chômage, de reprendre confiance dans la force de la mobilisation. Dans toutes les villes, des solidarités et des liens fraternels se sont noués entre les militant(e)s d’organisations syndicales différentes et tous les secteurs en lutte pour réclamer le retrait du projet. Il ne faut pas gaspiller cet acquis formidable et battre le fer quand il est chaud, dès le 6 novembre dans la rue.

Contrairement à ce que disent le Medef et le gouvernement Sarkozy, le mouvement n’est pas terminé. Partout dans le pays se multiplient les actions de blocage, les manifestations de rue, les réunions publiques. Il faut maintenant frapper fort et tous ensemble. Nous sommes prêts à tout mettre en œuvre pour que nous soyons des millions dans les rues de la capitale. Les organisations nationales doivent appeler à une manifestation nationale à Paris le samedi 13 novembre.

Si cette démonstration de force pacifique et déterminée ne suffit pas, il faut que ce soir-là, les directions nationales des organisations syndicales réunissent à Paris des délégations de toutes les villes, des grandes entreprises du pays pour décider d’appeler à une journée de grève générale et à la reconduction du mouvement, jusqu’à ce que le gouvernement renonce à promulguer ou appliquer la loi et décide enfin d’ouvrir de véritables négociations. »

Pour 120 Contre 7 Abstentions 7

in Havre de Grève n°16 du 3 novembre 2010


Accueil du site | Contact | Plan du site | Espace privé | Statistiques | visites : 789473

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Actualité  Suivre la vie du site 2010, la lutte contre la réforme Sarkozy des retraites   ?

Site réalisé avec SPIP 1.9.2d + ALTERNATIVES

Creative Commons License