Des militants Force Ouvrière de la Loire

Nous ne participerons pas aux assises de l’industrie

jeudi 10 décembre 2009 par Denis RIVIER

Motion adoptée par la CE de l’Union Départementale CGT-Force Ouvrière du Rhône le 7 décembre 2009

L’UD FO du Rhône ne participera pas aux assises de l’industrie issues des Etats Généraux de l’Industrie. Les assises du même nom se déroulent à partir du 8 décembre en Préfecture de Région.

La crise du système capitaliste a fait aujourd’hui des victimes parmi les salariés. Notre Confédération, après les mobilisations réussies du début de l’année continue de proposer aux autres confédérations d’appeler à une journée franche de grève dans tout le pays.

« La crise, ce n’est pas aux salariés de la payer », or à ce jour ni les actionnaires, ni les groupes bancaires n’ont eu à souffrir de cette crise ; l’Etat creuse sans vergogne les déficits publics quand il s’agit de sauver le système.

Lorsqu’il s’agit d’aider les salariés, le Gouvernement propose des Etats Généraux.

L’UD ne se rendra pas aux assises de l’Industrie, où, dans une association capital travail d’un autre monde, il s’agirait de trouver ensemble les voies et moyens de réduire le coût du travail et de déterminer quels sont les secteurs d’activités émergeant ou finissant.

Dans le Rhône, la liste des plans de licenciements qui succèdent au chômage partiel ne cesse de s’allonger, Givaudan France, Rhodia, ABB, Anoflex, Téléperformance, Staubli, Florence et Peillon, Métaldyn, Renault Trucks, Rexroth, Bosch…..

Il est parfois bon de rappeler les termes de la Charte d’Amiens auxquels se réfèrent explicitement les statuts de FO : « la lutte des classes oppose sur un terrain économique les travailleurs en révolte contre toutes les formes d’exploitation et d’oppression, tant matérielles que morales mises en œuvre par la classe capitaliste contre la classe ouvrière »

Pour l’Union Départementale FO du Rhône, les revendications restent :
- le gel des licenciements,
- l’arrêt de la RGPP (Révision Générale des Politiques Publiques) et des licenciements qui en découlent,
- l’augmentation générale des salaires, traitements, pensions et minima sociaux.

L’Union Départementale est prête à se joindre à toute forme d’action qui sera retenue par notre Confédération : manifestation, rassemblement national……


Accueil du site | Contact | Plan du site | Espace privé | Statistiques | visites : 747899

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Actualité  Suivre la vie du site Archives 2009   ?

Site réalisé avec SPIP 1.9.2d + ALTERNATIVES

Creative Commons License