Des militants Force Ouvrière de la Loire

Pour la CGT-Force Ouvrière, les malades ne doivent pas payer la crise

lundi 7 septembre 2009 par Denis RIVIER

COMMUNIQUE

FO : Les malades ne doivent pas payer la crise

FORCE OUVRIERE s’opposera fermement à toute mesure de hausse du forfait hospitalier et de baisse de remboursement des médicaments.

Les comptes de l’assurance maladie sont mis à mal par la crise et non par les malades. Les dépenses n’ont pas dérapé au regard d’objectifs pourtant déjà très restrictifs. Pourquoi s’en prendre aux plus faibles quand on voit bien que les responsables de la crise : traders, banquiers et spéculateurs, après avoir reçu des aides massives, recommencent leurs pratiques antérieures ?

25 % de hausse pour les malades d’un côté, rebond des bonus de l’autre, il y a des symboles que le gouvernement devrait s’attacher à éviter.

Par ailleurs, le déremboursement du paracétamol et de l’aspirine tombe au moment où la pandémie de la grippe A doit s’abattre sur le pays et alors que ces médicaments sont utilisés constamment par les médecins de famille.

FO rappelle, par ailleurs, que l’Etat ne compense pas intégralement les exonérations de cotisations sociales, ce qui coûte 2 milliards d’euros chaque année à la sécurité sociale.

FO demande que le ministère de la Santé dément cette information dans les meilleurs délais afin de rassurer les malades.

Paris, le 7 décembre 2009

Contact Jean-Marc BILQUEZ : 01-40-52-83-80


Accueil du site | Contact | Plan du site | Espace privé | Statistiques | visites : 737008

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Actualité  Suivre la vie du site Santé et Sécurité Sociale   ?

Site réalisé avec SPIP 1.9.2d + ALTERNATIVES

Creative Commons License