Des militants Force Ouvrière de la Loire

Pour défendre les emplois, la convergence des luttes est nécessaire

Un message de la CGT de Ford - Blanquefort (Bordeaux)

mercredi 2 septembre 2009 par Denis RIVIER

Message de la CGT Ford-Blanquefort

Bonjour à tous

Pour défendre les emplois, la convergence des luttes est nécessaire

Le samedi 5 septembre, la CGT-Ford Blanquefort avec le comité de soutien et de sauvegarde des emplois (créé pendant en 2008 lors de notre mobilisation) organisent une soirée débat-concert à Blanquefort. Nous avons déjà transmis l’invitation le plus largement possible. Outre l’aspect festif (concert et repas), un des moments importants sera le débat qui portera sur la question urgente de la défense des emplois.

Nous invitons les équipes syndicales de la région bordelaise et aussi celles d’entreprises qui ont mené récemment ou qui mènent encore des luttes emblématiques. C’est le cas des Molex, des Continental, des New Fabris ou encore des Célanèse qui seront présents au débat. D’autres ont été invités mais nous n’avons pas encore de réponse (SBFM, Goodyear, JLG ...).

Une délégation de la CGT-Ford était allée à la manifestation du 30 juillet à Châtellerault pour soutenir les salariés de New Fabris en lutte mais aussi parce que nous soutenions l’idée de construire un collectif anti-licenciement avec des salariés de plusieurs entreprises. Nous n’avons pas de nouvelles au sujet de ce collectif mais cela ne change rien au problème qu’il nous semble nécessaire que des liens se créent entre les militants syndicaux, entre les salariés que ce soit des entreprises en lutte mais aussi au quotidien.

A Ford Blanquefort, nous avons mené une lutte pendant près de deux ans pour empêcher la fermeture de l’usine. Nous avons obtenu une reprise mais l’avenir nous paraît très précaire. Et nous ne pensons pas avoir la force, tout seuls, de sauver complètement l’usine. De nombreux salariés ont mené des luttes importantes sans parvenir à sauver l’usine ou à empêcher les licenciements. Aujourd’hui, les salariés de Molex mènent une longue lutte mais quelles perspectives ont-ils réellement ? Ils ont le soutien de la population mais est-ce que cela suffira ? Nous savons bien que pour stopper les licenciements, cela signifie un rapport de force favorable. Il faut que les patrons craignent l’élargissement des mobilisations.

Le problème se pose depuis longtemps de faire converger les luttes mais aujourd’hui, face à la brutalité de la crise, il s’agit d’une urgence. Il y a des initiatives à prendre, des choses à tenter. Nous espérons que la soirée du 5 septembre pourra contribuer à aller dans ce sens. Nous avons besoin de créer des liens entre les équipes syndicales, de renforcer ces liens quand ils existent.

Le débat a pour objectif de discuter des perspectives pour défendre les emplois. Nous avons invité des élus locaux (nous ne savons pas combien viendront) afin de discuter de l’articulation entre le rôle des pouvoirs publics et les luttes des salariés, de discuter des propositions économiques et industrielles. Et puis il y a la discussion sur l’impact de l’emploi industriel dans une région et donc cela pose le problème que toute la population est concernée. Cela permettrait de discuter de l’intérêt général, de la solidarité et donc des liens entre les salariés d’entreprises différentes du privé comme du public.

Nous savons bien que la distance ne facilite pas les rencontres mais nous lançons l’invitation à tous les militants syndicaux à venir participer au débat.

Nous pensons que les deux heures de discussion (18-20 heures) ne suffiront pas pour tout discuter mais cela pourrait être une étape. Nous proposons une rencontre entre les délégations syndicales présentes ce jour-là entre 14 et 17 heures, au même endroit, pour faire connaissance mais aussi pour discuter comment nous pouvons avancer vers l’idée d’une coordination ou d’un collectif.

Nous envoyons aux adresses que nous avons, aux militants que nous connaissons déjà. Mais si cette journée vous paraît importante, n’hésitez pas à transmettre l’invitation.

Pour plus d’informations, vous pouvez nous contacter :

mail - syndicat.cgt.ford@wanadoo.fr

téléphone - local cgt : 05.56.95.44.18 - philippe poutou : 06.07.16.99.20 - carlos abrantes : 06.20.96.06.91


Accueil du site | Contact | Plan du site | Espace privé | Statistiques | visites : 834388

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Actualité  Suivre la vie du site Archives 2009   ?

Site réalisé avec SPIP 1.9.2d + ALTERNATIVES

Creative Commons License